C‘est un rituel que toute la filière française du cycle attend au début du printemps : comme chaque année, l’Union Sport et Cycle, première représentation professionnelle du secteur du sport, a dévoilé les principaux chiffres de ventes de l’année précédente, issus de l’Observatoire du Cycle. Comme depuis plusieurs années, le secteur du cycle s’est bien porté en 2018. AddBike vous propose un décryptage des principaux chiffres.

L’engouement autour du VAE continue

Infographie Marché du vélo

Une interrogation subsistait sur la tenue du marché du Vélo à Assistance Electrique, après l’arrêt du bonus de l’Etat

au 31 janvier 2018 qui avait fait explosé le secteur en 2017 (une prime de 200 € était alors proposée à tous les acquéreurs d’un VAE, ce système a ensuite été remplacée par une prime de 100 € sous conditions). Force est de constater que la tendance, même si elle a été moins spectaculaire que l’année précédente, reste largement positive : encore 21 % d’augmentation sur 2018 et 338 000 unités vendues, ce qui représente 13 % des ventes en volume mais 40 % des ventes en valeur !! L’usage privilégié reste centré sur une utilisation urbaine : 60 % des VAE sont des vélos de ville, utilisés pour des déplacements quotidiens de type domicile – travail.

La marge de progression semble encore importante sur ce créneau pour les prochaines années, si l’on en croit certains chiffres de nos voisins européens. En Belgique, ce sont près de 50% des plus de 500 000 vélos vendus en 2018 qui disposaient d’une assistance électrique et aux Pays-Bas cela représentait 40% des cycles et deux tiers du chiffre d’affaires du secteur !

En France, les professionnels du secteur n’hésitent pas à parler d’un objectif de 1 millions d’unités annuelles en 2025 ! D’ici là, le Plan Vélo décidé l’année dernière  devrait avoir porté ses fruits et contribué au déploiement d’une véritable culture cyclable.

Quelques chiffres indicatifs sur le marché du cargo

Signe que la grande famille des vélos cargos intéresse de plus en plus le secteur, des chiffres ont été annoncés lors de la conférence de presse de présentation de l’Observatoire du Cycle. En France, plus de 3000 unités auraient été vendues en 2018, avec une hausse de 30 %. Chez nos voisins allemands, le marché est en pleine explosion, puisque ce sont 13 fois plus de vélos cargos qui ont été commercialisés, autour des 39 000 unités !

Si aujourd’hui encore la rencontre d’un biporteur, triporteur, vélo allongé ou AddBike reste l’exception, gageons qu’elle ne suscitera pas la même curiosité dans quelques années !

De nouveaux canaux de distribution

Pour accompagner le renouveau du vélo en ville, le secteur voit apparaître de nouveaux acteurs qui comprennent peu à peu qu’une mutation de la mobilité et de la société (économie de partage et d’usage en lieu et place d’une économie de propriété) est en cours. Ainsi, des banques et assurances proposent des offres de location longue durée de VAE, avec option d’achat. Malgré tout, ces acteurs vont toujours s’appuyer sur les spécialistes du secteur, fabricants, distributeurs et réparateurs, qui apporteront leur savoir-faire dans le déploiement et l’entretien de ces flottes.

Pour répondre aux enjeux actuels de mobilité, le secteur du cycle est en pleine mutation. Participer à ce secteur dans les prochaines années est le gage d’un développement passionnant et porteur !