L’hiver approchant, les journées se font de plus en plus courtes… Et arrive le moment de bien s’équiper en termes d’éclairage pour vélo. Au-delà d’une obligation, il s’agit de sa sécurité !

Pour voir et être bien vu, une multitude de solutions existent pour pédaler en toute sécurité. Il n’est pas recommandé voire dangereux d’utiliser un matériel qui n’est pas adapté, comme la présence seule d’une lampe frontale par exemple. Que ce soit pour vos trajets professionnels, randonnées nocturnes ou balades familiales, nous allons vous éclairer sur les systèmes qui peuvent être mis en place.

De manière générale, votre deux-roues doit être équipé (obligation du Code de la Route) d’un ou deux feux, un éclairage frontal jaune ou blanc et un rouge à l’arrière et de multiples catadioptres (réflecteurs), placés à l’avant, à l’arrière, sur les rayons des roues et sur les pédales. Selon votre équipement et vos besoins, l’achat d’un feu se doit d’être mûrement réfléchi.

Ampoule - Light bulb

Comment mesure-t-on la lumière ?

La puissance d’un éclairage se mesure en lumen, du latin lumière, symbole lm. Le lumen se distingue de l’unité de mesure candela qui se réfère à l’intensité lumineuse alors que le lumen représente le flux lumineux. Autrement dit, l’énergie émise par un rayonnement lumineux.
Le flux lumineux est fondé sur la perception humaine, on l’appelle également unité photométrique.
Quant au lux (symbole lx), il s’agit d’une autre unité qui mesure l’éclairement lumineux, c’est-à-dire le flux lumineux par unité de surface, soit 1 lux = 1 lumen au m².

Quel type de route emprunter la nuit en tant que cycliste ?

Le danger que représente un parcours nocturne est que le champ de vision est considérablement réduit, pour soi comme pour les autres usagers de la route. On observe alors un effet « tunnel » accentué par la sensation de vitesse. L’objectif est de pouvoir se concentrer sur sa trajectoire sans avoir à être surpris par les arbres qui défilent, pouvant créer un effet d’optique indésirable.

Le parcours doit être pensé pour sa praticabilité et sa faisabilité. Choisissez en priorité un chemin qui vous est familier et dans la mesure du possible éclairé. La perception des choses étant différente la nuit, les capacités d’anticipation sont largement réduites.

Phare de vélo chrome allumé

Comment choisir la puissance des feux pour vélo ?

Feu tricolore cyclistes de nuit

Même pour un trajet diurne sur une route bien éclairée, le minimum recommandé est de 10 lux. On estime qu’il faut entre 800 et 1000 lumens pour bien éclairer. Seulement, attention aux différents produits que vous retrouverez dans le commerce : selon les fabricants, la puissance des phares annoncée n’est pas la même en fonction des fabricants.

La nuit et sur des routes sinueuses, il est préférable d’opter pour une lampe frontale en plus des feux installés sur le vélo.

D’autre part, l’autonomie est importante. Il convient donc de s’interroger sur le mode d’alimentation des feux choisis : par dynamo, à piles, par batterie, rechargeables sur la batterie de votre vélo électrique….Avec des températures fraîches, la batterie perd plus rapidement de sa puissance et s’use avec le temps. Choisissez un type de batterie dont la capacité sera supérieure à 2h afin d’être sûr de pouvoir terminer votre trajet avant la panne. Le mode clignotant qu’offre certains feux permet également d’économiser de la batterie, en plus d’attirer le regard des autres usagers de la route.

Quels phares privilégier pour son deux-roues ?

Il existe une multitude de solutions, offrant des positions de fixation différentes : sur la fourche, sur le guidon, sur la roue, sur le garde-boue arrière, sur les haubans du cadre, voire sur le cycliste et son équipement (casque, gilet). Vous n’avez que l’embarras du choix !

Le prix est un critère important : si certains phares sont vendus à des prix onéreux, d’autres seront insuffisants en matière de capacité s’ils sont vendus pour une poignée d’euros. Si l’on se contente d’un équipement basique et efficace, on peut facilement trouver des feux efficaces à partir d’une vingtaine d’euros.

Voici quelques marques incontournables chez qui se fournir : Spanninga, GHB, XEO 19R, Busch and Müller, Braketec Topline, etc…

Chez AddBike, pour éclairer vos trajets en soirée ou à l’aube, nous avons choisi des phares de la marque Spanninga, qui offrent une belle puissance d’éclairage pour un prix raisonnable. Ils sont faciles à mettre en place (sur les garde-boues de l’AddBike+) et vous permettront de circuler sereinement même en l’absence de lumière sur la chaussée.

Et n’oubliez pas de compléter votre équipement par un gilet réfléchissant !

Feu frontal sur vélo rouge