Top 6 des concepts à connaître quand on est cycliste urbain

Le monde du cycle ne cesse de nous surprendre tous les jours : inventions, innovations, évolutions, technologies et nouveaux designs. Autant de nouvelles façons d’utiliser le vélo. On voit également de nouvelles pratiques émerger, des nouvelles passions et des nouvelles façons de circuler grâce à tous les types de cycles et accessoires qui existent.

Pour désigner ces nouveaux usages, de nouveaux termes apparaissent, émergeant au sein de la communauté d’utilisateurs ou instaurés par de nouvelles réglementations. Nous vous proposons d’en découvrir quelques-uns ; à réutiliser sans modération pour briller en société !

Des nouveaux termes cyclistes ?

Gérer ses livraisons efficacement avec la vélogistique

velo cargo

Chaque secteur d’activité emploie un style de vocabulaire particulier. La vélogistique est un terme né de la fusion du mot « vélo » et « logistique ». Il s’agit de toutes les solutions vélos qui existent pour transporter objets, colis et marchandises à des fins commerciales et professionnelles. Concept développé sur le site « carfree », il décrit la solution mise en place par certaines entreprises de logistique dans les grandes villes. En effet, leur challenge quotidien est d’assurer une livraison rapide, sans pollution et à moindre coût.

Le développement de l’utilisation du vélo cargo dans le milieu professionnel permet en effet aux entreprises d’optimiser leurs coûts en logistique. Devenant une pratique de plus en plus rependue, on désigne la vélogistique comme étant une vraie stratégie au sein des groupes de livraison : gain de temps, d’argent et construction d’une image de marque engagée pour l’environnement.

Autant d’avantages que reconnaissent les grands groupes mais que recherchent aussi les artisans, qui sont de plus en plus nombreux à choisir le vélo pour leurs déplacements professionnels (voir notre précédent article : « Les artisans à vélo »).

Vélotaf: au boulot à vélo !

signalisation bitume / vélo

Véritable phénomène de société depuis quelques années, le renouveau de l’utilisation du vélo pour les déplacements domicile-travail a pris le doux nom argotique de « vélotaf ». Autour de ce concept, une grande communauté, partageant conseils sur les équipements, l’habillement, les trucs et astuces qui permettent d’arriver frais et dispo au bureau même après une demi-heure de pédalage sous une météo capricieuse. C’est ainsi qu’a été créé le site internet du vélotaf qui regorge d’informations sur ce concept. Le terme est maintenant utilisé régulièrement dans les médias traditionnels et fait désormais partie du quotidien.

Pratiquer le Qaxing: faire ses courses à vélo

porte bagage vélo

Concept créé en Australie, ce terme désigne l’ensemble des pratiques qui consistent à faire ses courses à vélo. Mode lancée suite à une déclaration publique d’un ministre Australien (M. Qax) qui jurait que pour faire ses courses, la voiture est le seul moyen de transport plausible et que son usage est donc indispensable dans la vie quotidienne. Suite à cette déclaration, les réactions ont été nombreuses sur la toile et les internautes ont ironiquement nommé cette pratique le Qaxing.

Faire ses courses à vélo est une pratique qui revient à la mode : facile et rapide, cela permet d’optimiser son temps. Il existe différentes manières de faire ses courses à vélo et notamment différents équipements qui facilitent le transport. Le grand classique et indémodable panier est souvent la première solution à laquelle nous pouvons penser. Il existe beaucoup de différents types de panier, attachable à l’avant du vélo, à l’arrière, ayant des formes et matériaux différents. Il existe également d’autres accessoires, dont le concept permet de transformer votre vélo en un moyen de transport multi-usages. De quoi répondre à plusieurs besoins. 😉

Quelle différence entre vélo électrique et vélo à assistance électrique ?

Bien que nous ayons déjà traité le sujet des vélos électriques dans un précédent article «  Les nouveaux enjeux du Vélo à Assistance Electrique »,il y a une différence à marquer entre le VAE (Vélo à Assistance Électrique) et le Vélo électrique.

Un vélo est dit électrique à partir du moment où celui-ci est équipé d’un moteur alimenté par une batterie rechargeable, permettant au cycliste de faciliter le pédalage. Parmi ces vélos électriques, on distingue en premier lieu le VAE, dont la puissance du moteur permet de rouler facilement et d’avoir une assistance au pédalage jusqu’à 25km/h et en second lieu, le speed bike,  qui pourra aller jusqu’à 45km/h et peut quant à lui, rouler sans pédalage. Le speed bike est classé dans la catégorie des cyclomoteurs car il doit répondre aux mêmes exigences de réglementation : sécurité routière, port du casque obligatoire, immatriculation…etc.

Cette différence n’est majoritairement pas marquée car la plus parts des vélocistes utilisent le terme « vélos électriques » pour parler des VAE. Cependant, vous saurez désormais qu’il existe deux catégories de vélos électriques. 🙂

Ces réglementations qui favorisent la cyclabilité

Les nouveaux termes n’apparaissent pas seulement dans la communauté d’utilisateurs ou de fabricants. L’Etat valide également de nouvelles réglementations pour accompagner le changement des comportements de mobilité.

Qu’est-ce que le double sens cyclable ?

Panneaux de signalisation

Le DSC ou le double sens cyclable est une règle maintenant bien connue pour les habitués du vélo en ville. Son sigle est toutefois encore un mystère pour certains usagers de la route et pourtant, si vous êtes cycliste ou automobiliste ou même piéton, vous devez régulièrement croiser les deux panneaux qui représentent cette réglementation. Celle-ci donne l’autorisation aux vélos de circuler à contre sens dans une rue à sens unique pour les voitures.

À quoi cela sert-il ?

Piste cyclable

Cette pratique a été adoptée par de nombreuses agglomérations françaises car d’après les premiers retours, la pratique du vélo aurait augmenté, la vitesse de circulation des voitures aurait baissé ainsi que le nombre d’accidents. L’implantation de ces voies à double sens fait à chaque fois l’objet d’études préalables et détaillées notamment pour réunir les principales conditions de sécurité : faciliter de gestion des priorités dans un carrefour et favoriser une bonne visibilité dans les croisements.

Ce système permet de favoriser l’usage du vélo car les voies sont praticables à contre sens des véhicules, permettant alors un meilleur partage des routes entre automobilistes et cyclistes. Plus il y a de voies cyclables, plus les usagers se sentent en sécurité et plus ils osent prendre leur vélo en ville. Certaines villes proposent ainsi une généralisation des double-sens cyclables sur l’ensemble de leurs voiries à sens unique.

Qu’est-ce que le tournez à droite cyclable?

Tourner à droite cyclable panneau Voici une autre réglementation en faveur des cyclistes. Celle-ci est entrée en vigueur en 2012, et permet désormais aux cyclistes de pouvoir continuer leur chemin sans prêter attention au feu tricolore si leur volonté est de tourner à droite. Cette pratique a été bien pensée et est sécurisée car le cycliste, en continuant à droite sur une piste cyclable, ne perturbe pas la circulation des véhicules dans un carrefour ou un embranchement. Cela garantit donc une certaine fluidité du trafic, autant pour les utilisateurs de vélo que pour les voitures.

Ainsi, le gain de temps et la sécurité sont les principaux points positifs relevés grâce à cette réglementation, valorisant une fois de plus l’usage du cycle en ville. Les autorités mettent progressivement en place d’autres nouvelles réglementations pour toujours améliorer le trafic cyclable et pousser les populations à utiliser leur vélo.

Le vocabulaire, les pratiques et les règles concernant la circulation à vélo et le cyclisme continuent d’évoluer chaque jour, notamment car les besoins de la société se développent et de nouveaux concepts se créent. Ces progrès permettent de valoriser l’usage du vélo, par la mise en place de nouveaux aménagements et réglementations mais aussi par les échanges : passion pour la mobilité, façons de rouler et d’user un vélo ou astuces. C’est grâce à l’ensemble des partages en société que de nouveaux concepts se créent et viennent compléter et agrandir les pratiques du monde du vélo.

Alors, êtes-vous prêts à emprunter les nouveaux double-sens cyclables de votre quartier avec votre VAE pour faire du vélotaf ? 😉