Faire du vélo en ville : pourquoi et comment en faire ?

On vous le concède, faire du vélo en ville n’est pas toujours évident mais il reste un moyen de déplacement formidable ! Au-delà de son aspect utilitaire, faire du vélo en ville présente de nombreux intérêts tant sur le plan physique, financier qu’écologique. Voici nos conseils et un rapide rappel du code de la route avant de vous lancer dans l’aventure !

Pourquoi faire du vélo en ville ? Voici les principaux avantages

  • S’épargner les retards, les embouteillages mais aussi les grèves des transports

Pour gagner du temps, éviter les bouchons, les problèmes liés aux transports (retard, grève, transports bondés) et le stress que tous ces impondérables génèrent, le vélo est une excellente option. Il s’adapte facilement à votre mode de vie et à votre rythme. 

Voici une rapide comparaison pollution / budget / temps sur un trajet de 15kms Paris / Hauts-de-Seine : 

Comparaison temps, pollution et budget Paris

Source : https://www.citycle.com/42594-temps-deplacement-paris-mode-de-transport/

  • Adopter une démarche (plus) écologique 

En limitant l’usage de la voiture pour les petits/moyens trajets, vous réduisez considérablement votre empreinte carbone et la consommation d’essence. Le vélo est un moyen de transport écologique et économique, même s’il est à assistance électrique. 

 

  • Entretenir sa santé et son mental

Faire du vélo en ville permet de rester en forme, d’entretenir son corps, mais également d’améliorer son endurance, baisser son stress et limiter les maladies cardio-respiratoires.  Vous pourrez vite constater que le vélo est comme une drogue : lorsque vous commencez, vous ne pouvez plus vous en passer ! 

 

  • Nous pouvons tout faire à vélo ! 

Grâce aux vélos et aux vélos cargos, il est possible de faire ses courses, transporter ses enfants, faire des livraisons… Désormais, le vélo s’adapte à vos besoins et à votre quotidien et l’assistance électrique se répand de plus en plus. Bien que plus cher, de nombreuses aides existent pour vous aider à franchir le pas. Nous avons répertorié les principales ici

En parallèle, les communes et agglomérations ne cessent de développer les infrastructures comme les pistes cyclables, les parkings et abris etc… Tout se met donc doucement en place pour vous inciter à devenir un vrai vélotafeur.

Nos conseils pour faire du vélo en ville en toute sécurité !

Pour faire du vélo en ville, il y a des règles à ne pas oublier ! Certains peuvent vous paraître naturels mais un petit rappel ne fait pas de mal :  

– Être toujours attentif et vigilant : Des dangers peuvent survenir de n’importe où sur la route. Pour éviter de se mettre en danger et mettre en danger les autres, il est essentiel de faire attention à son environnement. Il est par exemple interdit de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre un son (écouteurs, oreillettes ou casque audio). L’usage du téléphone tenu en main est également interdit. Ecouter ce qu’il se passe autour de soi est important afin d’anticiper les dangers qui peuvent arriver. N’hésitez pas à faire des jeux de regards aux autres conducteurs et aux piétons pour savoir s’ils vous ont vu et compris vos intentions. 

Être visible et bien équipé : Pour la sécurité de tous, être visible sur la route est d’une importance capitale. Plus on est visible, mieux c’est, surtout la nuit ! Le cycliste n’a pas d’accessoires à porter obligatoirement mais un casque et des bandes réfléchissantes (sur le vélo, le cycliste, ou les deux !) sont très utiles pour améliorer sa visibilité sur la route et diminuer le risque d’accidents graves. Pour information, les enfants de moins de 12 ans sont obligés de porter un casque attaché, qu’ils soient conducteurs ou passager (retrouvez toutes les infos légales sur le casque ici). Il est aussi obligatoire de porter un gilet hors agglomération. Le vélo quant à lui est obligé de posséder une sonnette, des freins avant et arrières, des phares avant et arrières et des réflecteurs.  

Vérifier régulièrement votre vélo : Vérifier son vélo régulièrement (pneus pas assez gonflés, freins mal réglés, défaillance au niveau du passage des vitesses etc…) permet d’éviter un accident. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel comme Vélogik (ils sont lyonnais, comme nous !). 

Vélogik Les Ateliers, réseau d’experts dans l'entretien de vélo

Le groupe Vélogik, leader de la maintenance de flottes d’entreprises et de collectivités, étend son activité aux particuliers et développe un réseau de franchise : Vélogik Les Ateliers. Il rassemble des mécaniciens professionnels bénéficiant de l’expérience de Vélogik dans l’entretien et la réparation de tous les vélos : du classique au VAE, en passant par le vélo cargo, le réseau propose de nombreuses options. 

Plusieurs forfaits existent en fonction de votre besoin. La grille tarifaire pour tout type de réparation (petites ou grandes) est bien sûr disponible sur leur site internet ! 

Logo Vélogik
Grille tarifaire Vélogik

Trouvez votre magasin Vélogik Les Ateliers près de chez vous ! Ils sont pour l’instant sur Paris, Grenoble et Lyon mais prévoit l’ouverture de 30 à 40 ateliers d’ici fin 2022.

Respecter le code de la route pour faire du vélo en ville

Un autre rappel utile : le code de la route ! Voici les règles à respecter lorsque vous circulez en ville : 

  • En ville, les cyclistes doivent emprunter les pistes ou les bandes cyclables qui leur sont dédiées, lorsqu’il y en a, et circuler du côté droit lorsqu’ils sont face à la route. Si la chaussée est bordée de chaque côté par l’une de ces voies réservées, les utilisateurs doivent emprunter celle ouverte à droite de la route, dans le sens de la circulation et respecter les feux de signalisations réglant la traversée des routes ;
  • En l’absence de pistes ou bandes cyclables, les cyclistes doivent circuler sur le côté droit de la chaussée ;
  • Ne circulez pas sur les trottoirs. Seuls les enfants de moins de huit ans sont autorisés à emprunter les trottoirs, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons ;
  • Roulez en évitant les zigzags : en tant que cycliste, vous faites partie de la circulation et devez donc respecter quelques règles. Circuler entre les voitures, en passant du trottoir à la chaussée et sur les places de stationnement, ce n’est définitivement pas une bonne idée ;
  • Ne doublez jamais par la droite : et oui, c’est la même règle qu’en voiture. Doubler n’est pas toujours la solution, faites preuve de patience ou vérifier que le conducteur du véhicule vous a bien vu. Si vous doublez un véhicule à l’arrêt, faites attention aux piétons qui peuvent être en train de traverser. Et si le véhicule devant vous est à l’arrêt ou s’il ralentit, c’est sûrement qu’il y a une bonne raison ! N’oubliez pas qu’il y a aussi des véhicules, notamment les bus et les poids lourds, qui ont beaucoup d’angles morts ;
  • Les cyclistes sont autorisés à rouler sur les voies vertes, les zones de rencontres ou les zones 30, sauf dispositions contraires pouvant être prises par les autorités municipales ;
  • Dans les zones de rencontre, ne circulez pas à plus de 20 km/h et respectez la priorité du piéton
  • Dans les aires piétonnes, circulez à l’allure du pas ;
  • Dans les zones 30 et les zones de rencontre, les vélos peuvent circuler dans les deux sens. Le double sens vous permet de bénéficier d’une meilleure visibilité, d’éviter les grands axes de circulation et de simplifier les itinéraires ;
  • Les vélos doivent être stationnés aux emplacements indiqués ou bien sur la chaussée ;
  • Ne roulez pas après avoir bu trop d’alcool. Au-delà de 0,2 mg/l d’air expiré, c’est interdit et passible d’une amende, et surtout très dangereux ;

Toutes les solutions d'AddBike pour rouler en vélo cargo en ville

Si vous disposez déjà d’un vélo, et que vous souhaitez passer au vélo cargo, sans investir dans un modèle cher et volumineux, nous avons la solution ! Vous prenez votre vélo, vous enlevez la roue avant et la remplacez par l’AddBike+ : vous disposez désormais d’un triporteur ! Ce système, réversible, s’adapte à presque tous les vélos disponibles sur le marché, y compris les vélos à assistance électrique (si le moteur n’est pas sur la roue avant !).

Il est possible d’y ajouter 3 modules pour 3 usages différents, toujours pour un poids maximal de 35kg.

  • La Carry’Box Kid, pouvant transporter un enfant jusqu’à 1m20 (environ 6 ans). L’armature en acier le protégera en cas de chocs,
  • La Carry’Dog, pour transporter votre chien en toute sécurité,
  • La Carry’Box, pour vos affaires, vos courses, et toutes autres charges, que vous soyez un particulier ou un professionnel.

Idéal pour circuler en ville, les modules AddBike+ ne prennent pas beaucoup de place.

Cela vous évite d’investir dans un second vélo et de chercher un grand espace de stockage pour les stationner tous les deux.

De plus, vous pouvez changer le module à votre guise selon ce que vous transportez.  

Vélo cargo pour se promener avec ses enfants

Autre solution : le U-Cargo, un longtail électrique idéal pour la famille !

Il est équipé d’une cabine en acier pour une sécurité maximale des enfants. Le marchepied leur permettra de monter et descendre en toute autonomie. Et la porte, qui ne s’ouvre que de l’extérieur et côté trottoir, leur permettra d’apprendre les bons gestes dès leur enfance. La béquille, véritable innovation, permet une stabilité maximale du vélo à l’arrêt et se met uniquement avec le poids du corps, sans avoir à forcer avec les bras. Enfin, la fonction Switch2Carry permet de transformer facilement et rapidement l’assise du vélo en un grand espace de stockage de 110L : pratique pour aller faire les courses après avoir déposé les enfants à l’école ou à la crèche !

Ça y est, vous savez désormais tout (ou presque) sur le vélo en ville. Vous n’avez plus qu’à franchir le pas !

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}